Musée Bonnat-Helleu, musée des beaux-arts de Bayonne
© Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero
 

Musée Bonnat-Helleu
musée des beaux-arts de Bayonne
5 rue Jacques Laffitte
64100 Bayonne
05 59 46 63 60

Retrouvez-nous sur :

 
 
 
PARTAGER  

La lumière étourdissante de l'Espagne

Une Procession à la cathédrale de Séville ; © Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero
Une Procession à la cathédrale de Séville
Additional information
© Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero
© histgeo.ac-aix-marseille.fr
 
Additional information
© histgeo.ac-aix-marseille.fr

      

            "Bayonne est une ville presque espagnole pour le langage et les mœurs : l'hôtel où nous logions s'appelait la Fonda San-Esteban. […] La voiture qui conduit à Madrid part de Bayonne. Le conducteur est un mayoral avec un chapeau pointu orné de velours et houppes de soie, une veste brune brodée d'agréments de couleur, des guêtres de peau et une ceinture rouge : voilà un petit commencement de couleur locale." (Gautier, 1845, pp. 16-17)

 

            Ainsi débute, en 1840, le voyage en Espagne entrepris par Théophile Gautier presque sur un coup de tête, en passant par Bayonne pour se dispenser d'une traversée périlleuse de la chaîne pyrénéenne. Dans la première moitié du XIXe siècle, nombreux sont les voyageurs qui parcourent la péninsule en quête d'images romantiques : corrida, Andalouses dansant au rythme du flamenco ou encore monuments arabes du sud. Il faut pourtant attendre la seconde moitié du siècle pour que les peintres espagnols trouvent peu à peu leur place dans le paysage artistique européen et qu'une peinture topographique et pittoresque de l'Espagne s'impose au Salon.