Musée Bonnat-Helleu, musée des beaux-arts de Bayonne
© Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero
 

Musée Bonnat-Helleu
musée des beaux-arts de Bayonne
5 rue Jacques Laffitte
64100 Bayonne
05 59 46 63 60

Retrouvez-nous sur :

 
 
 
PARTAGER  

À l'ombre des marchés

L'Entrée des souks ; © Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero
L'Entrée des souks
Additional information
© Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero

 

 

 

 

 

Félix Ziem (1821-1911)

"L'Entrée des souks"

huile sur toile

inv. 2016.0.2

 

 

 

            En 1839, le peintre Frédéric Goupil-Fesquet (1817-1878) parcourt le bazar d’Alexandrie :

"Le bruit et les odeurs qui se dégagent de cet ensemble de choses, ne sont pas faits pour séduire un touriste un tant soit peu dégoûté ; mais l’œil d’artiste trouve une agréable pâture dans cette atmosphère chaude et coloré." (Moussa, 2011, p. 2)

 

            Les échoppes des artisans et des barbiers, les étalages d'oranges, de légumes et d'épices ont ainsi inspiré le peintre Félix Ziem. Ce grand voyageur passe en Égypte en 1856 et prolonge le périple oriental en parcourant l’Algérie en janvier 1858. S’il effectue plusieurs incursions dans le sud algérien à bord d'une roulotte aménagée, il se promène aussi dans les villes où il réalise des vues de marchés et de ruelles animées. Son étude L’entrée des souks, sans doute exécutée sur le motif, se caractérise par ses tons lumineux et des empâtements réalisés par petites touches vibrantes et juxtaposées.

 

            De retour en France, Ziem décore ses ateliers de Paris et de Martigues d’objets orientaux. Il entreprend même la construction d’une bâtisse mauresque coiffée d’une coupole et d’un minaret pour abriter ce dernier.

 

Page suivante