Musée Bonnat-Helleu, musée des beaux-arts de Bayonne
© Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero
 

Musée Bonnat-Helleu
musée des beaux-arts de Bayonne
5 rue Jacques Laffitte
64100 Bayonne
05 59 46 63 60

Retrouvez-nous sur :

 
 
  • < Accueil
  • Collections
  • Acquisitions >
 
 
PARTAGER  

L’esquisse peinte d’un may de Notre-Dame

Dernière mise à jour : 09/06/2021
Bon Boullogne,Le Christ guérissant le paralytique à la piscine de Béthesda ; © Sotheby's
Bon Boullogne,Le Christ guérissant le paralytique à la piscine de Béthesda
Additional information
© Sotheby's

Entre 1630 et 1707, la corporation des orfèvres offre chaque année un tableau à la cathédrale Notre-Dame de Paris en signe de dévotion à la Vierge les premiers jours de mai, d’où le nom de may donné à ces œuvres. Le sujet retenu par les orfèvres pour le may de 1678, confié au peintre parisien Bon Boullogne, est un miracle du Christ décrit dans l’évangile selon saint Jean : présent à la piscine de Béthesda à Jérusalem, où l’intervention d’un ange rend l’eau miraculeuse, Jésus rend la faculté de se mouvoir à un homme malade depuis 38 ans.

Le tableau acquis par Bayonne, caractérisé par une composition claire et dynamique inspirée des maîtres italiens et de Nicolas Poussin, prépare la grande toile destinée à Notre-Dame et aujourd’hui conservée au musée des beaux-arts d’Arras. Le Christ guérissant le paralytique à la piscine de Béthesda rejoint un autre tableau de Bon Boullogne, plus tardif et à sujet mythologique : L’Enlèvement d’Hélène, qui évoque l’aimable production décorative de l’artiste, notamment actif sur le chantier du château de Versailles.