Musée Bonnat-Helleu
musée des beaux-arts de Bayonne
5 rue Jacques Laffitte
64100 Bayonne
05 59 46 63 60

Retrouvez-nous sur :

 
 
 
 
PARTAGER  
Frans Geubels
"Le Départ du jeune Tobie et de l'ange Raphaël"
3e quart du XVIe siècle
tapisserie de basse-lisse, en laine et soie
inv. 861

Tissée à Bruxelles, dans l’atelier de Frans Geubels, cette tapisserie et celle de « L'ange Raphaël ramenant le jeune Tobie à sa femme Sara » illustrent deux épisodes du Livre de Tobie. Ce récit de l’Ancien Testament raconte l'histoire d'un Israélite de la tribu de Nephtali nommé Tobit, devenu aveugle après avoir reçu de la fiente d'oiseau dans les yeux, qui envoie son fils Tobie recouvrer une dette en Médie.

Les bordures de ces deux pièces murales, richement décorées, comportent un programme complexe. Elles sont représentatives de nombreuses séries bruxelloises du troisième quart du XVIe siècle et déploient le style grotesque, popularisé par l’école de Raphaël dans la première moitié du XVIe siècle. Cette brillante décoration s’inspire des peintures de la Domus aurea (Maison dorée) découverte à Rome en 1493. Remplies d’allégories animales empruntées aux traités de la fin de l’Antiquité, comme ceux de Pline, ces images constituent autant d’allusions aux qualités morales illustrées dans la scène centrale.

Les deux tapisseries portent également la marque de la ville de Bruxelles et celle de l’atelier responsable, comme l’imposait un règlement municipal datant de 1528. Ce monogramme se compose des lettres F et G entrelacées. On peut y reconnaître les initiales de Frans Geubels, un important tisserand bruxellois que l’on peut suivre de 1551 à 1577. Il n’existe pas de preuve absolue que le monogramme FG appartienne réellement à Geubels. Un tisserand porteur des mêmes initiales peut avoir exercé sa profession à la même époque. C’est le cas par exemple d’un certain François Gheteels ou Ghieteels, auquel on attribue toutefois un autre monogramme.