Musée Bonnat-Helleu, musée des beaux-arts de Bayonne
© Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero
 

Musée Bonnat-Helleu
musée des beaux-arts de Bayonne
5 rue Jacques Laffitte
64100 Bayonne
05 59 46 63 60

Retrouvez-nous sur :

 
 
 
PARTAGER  

Du XVe au XVIe siècle

La Vierge avec l'Enfant Jésus ; © Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero
La Vierge avec l'Enfant Jésus
Additional information
© Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero

   

          Au XVe siècle, Venise est assurément l’un des États européens les plus importants. Son vaste empire s’étend sur l’actuelle Vénétie et une partie de la Lombardie, formant la terraferma de Padoue à Bergame, mais aussi les côtes croates et albanaises, le sud de la Grèce, la Crète, Chypre et quelques îles en mer Ionienne.

 

      Dans ces mêmes années, les artifices séduisants du gothique international cèdent progressivement la place à une esthétique plus naturaliste, représentée par la famille Bellini : le père Jacopo puis ses deux fils Gentile et surtout Giovanni. Ce dernier s'impose effectivement dans la seconde moitié du XVe et les premières années du XVIe siècle comme le peintre majeur à Venise, fournissant avec son atelier de nombreux tableaux pour des ordres religieux et des commanditaires privés.

 

          Parmi les nombreux élèves de Giovanni Bellini se distingue Titien, devenant peintre officiel de la Sérénissime République à la mort de son maître. Par la force de son art sans cesse renouvelée, son activité internationale et son exceptionnelle longévité, Titien peut être considéré comme la figure principale de l’art vénitien du XVIe siècle, qui marquera la plupart de ses contemporains.

 

        En dépit de cette vitalité culturelle, Venise connaît alors de graves menaces sur son territoire, d’abord dues à des coalitions européennes puis aux Ottomans, et entame alors le début de son déclin politique.